PARIS NORMANDIE
18 septembre 1988

AFFICHES DE NORMANDIE
1990

RIVE DROITE
Notre Dame de Bondeville

PARIS NORMANDIE
26 mai 1994

OUEST FRANCE
29 août 2001

LE TÉLÉGRAMME
30 août 2001

PARIS NORMANDIE
15 novembre 2003

ARTICLES DIVERS

L'eau, ce seul mot pourrait caractériser ce peintre aussi bien que par la technique employée, l'aquarelle, que ses sujets d'inspiration. Celle qui ne vient pas de notre âme mais d'un principe extérieur qui nous influence et nous domine. Pour LE NOIR, c'est l'eau, celle qui coule de Venise à la Bretagne au fleuve sacré de Benarès, le Gange.

Choc esthétique à la vue de ce paysage qui n'est pas marqué par la puissance des peintures à l'huile mais remplie de sensibilité qui vous laisse des instants de plénitude. Mais laissons le dernier mot à ses admirateurs.

De la Bretagne au Gange en touches en toute une oeuvre pleine de lumière.


Chez André LE NOIR, une pureté exemplaire du dessin, un sens remarquable de la couleur juste sont associés par une impeccable technique avec ce plus amené par la sensibilité de l'artiste qui distribue ses motifs avec élégance et une impression sereine.

Certains effets de ses aquarelles sont saisissants dans une atmosphère particulière, qu'il s'agisse d'une simple pochade lancée avec justesse ou de spectaculaires compositions.

André Ruellan, critique d'art


André LE NOIR, Invité d'Honneur du 9ème Salon de Peinture

L'exposition de peinture est devenue meintenant une tradition bien ancrée dans la cité Bondevillaise puisque chaque année depuis 1989, les amateurs de peinture peuvent venir, durant deux jours, contempler les oeuvres diverses de bon nombre de peintres de la région. C'est, en quelque sorte, le rendez-vous printanier des artistes.

Cette année, la commission des affaires culturelles, que préside Jacques Calvet, maire adjoint, a retenu comme invité d'honneur de cette 9ème exposition André LE NOIR, aquarelliste, portraitiste, qui sera entouré d'une bonne trentaine de peintres, dont onze Bondevillais.

André le Noir est né à Paris et, à 19 ans, il entre aux Beaux-Arts de Rouen, section architecture, puis rejoint, en 1979, l'association des peintres houppevillais avec lesquels il participe aux expositions ; en 1983, il expose ses aquarelles à la Galerie 87, puis, au fil des années, il expose à Rouen, mais aussi à Barentin, Deauville, Londres, Clères, etc. A plusieurs reprises, il est primé au Salon des indépendants normands et le dernier prix qu'il obtient, c'est le prix d'Aquarelle aux Indépendants de Rouen, en janvier dernier.


Une exposition colorée et ensorceleuse

Jean-Pierre Emo, maire adjoint chargé de l'organisation de l'exposition, a remercié les différents artistes de leur présence. [...] Il a aussi présenté André LE NOIR, auteur de l'aquarelle représentée sur l'affiche de l'exposition.

Les nombreux amateurs de peinture et de sculpture ont pu découvrir la diversité des toiles et des sculptures exposées, peintures naïves, paysages normands, portraits, aquarelles. Une exposition ensorceleuse et réaliste.

[...] Samedi matin, les élèves de l'école primaire Olivier Miannary ont également profité de cette exposition. "C'est une initiative positive" faisait remarquer Jean-Pierre Emo.


André LE NOIR n'est pas un inconnu. Presqu'îlien, il a, entre autres, récemment exposé à la maison des associations d'Arzon, dans le cadre du salon de Rhuys. L'eau, ce seul mot pourrait le caractériser : celle qui coule de Venise à la Bretagne, particulièrement en golfe du Morbihan, du fleuve sacré du Gange aux ports du Yemen, sur la mer Rouge, de la Grèce et des multiples îles de la mer Égée, de la Bretagne au Gange, de touches en touches, apparaît l'oeuvre, oeuvre pleine de lumière qui illumine ses aquarelles.

Rouennais d'origine, le prix Georges Miriandy vient de saluer une "Vue de Jibla au Yemen" dans le salon des artistes normands 2001.


André LE NOIR possède une technique remarquable de l'aquarelle révélant une pureté exemplaire du dessin et un sens inné de la couleur en plus d'une grande sensibilité. Il excelle dans les paysages où l'eau est omniprésente. La Bretagne, le golfe du Morbihan mais aussi Venise d'où il a conservé des souvenirs exprimés par des masques superbes. Certains se souviennent de ses croquis au salon de Rhuys. Dans son exposition, d'admirables portraits retiennent l'attention.


Notre-Dame-de-Bondeville

Un peintre au fil de l'eau

Pour son nouveau salon d'automne, la municipalité de Notre-Dame-de-Bondeville invite André LE NOIR. Du samedi 15 au samedi 22 novembre, ce peintre de Malaunay exposera cinquante de ses oeuvres à la bibliothèque Mathilde-de-Rouvres, réunies toutes sous un même thème "Impressions de voyage".

Aquarelliste réputé et primé de nombreuses fois, André LE NOIR a le goût de l'eau. Celle qui nuance ses couleurs, comme de celle qui le mène en croisière. Skipper dans ses loisirs, l'homme va, de port en village, d'atmosphère en paysages, faire son plein de lumières. Le peintre en revient à chaque fois avec une multitude de croquis qu'il agrandit et transcende dans la solitude de son atelier.

"Peintre de la réalité"

"Je suis un peintre de la réalité, confie-t-il. J'interprète mes impressions, mais je tiens toujours à restituer la vérité des lieux et des ambiances..." Et il le fait avec une élégance qui n'appartient qu'à lui. Si la pureté de son dessin rappelle sa formation d'architecte, la justesse de ses couleurs éclaire sa sensibilité.

Evoquant ses périples en Inde, en Italie, au Yémen ou dans le bassin méditerranéen, ses aquarelles ont toutes un point commun : elles expriment la douceur des voyages au fil de l'eau.


A l'ancienne Poste : 71 peintres en 365 jours.

[...] André LE NOIR réalise des aquarelles où la précision retient immédiatement l'attention et suscite l'admiration. Il est architecte. Et c'est aussi un grand voyageur. Armé d'un cahier de croquis, il part à l'assaut des îles grecques, de Venise, de l'Inde et enfin de Honfleur afin de nous ramener des toiles où se nichent les ambiances de ces pays lointains.

Il essaie de traduire le paysage à sa façon. Alors, un pinceau à la main en guise de dictionnaire, il s'attaque à Myconos, Saumur, le port de Sojon et bien d'autres lieux célèbres et magiques.


Les Aquarellistes à l'honneur

Le Prix Georges Mirianon salue Vue de Jibla au Yemen, aquarelle due au talent d'André LE NOIR dans un salon d'une tenue générale équilibrée.1Les artistes normands exposent

Plusieurs prix décernés : [...] le prix Marianon pour la très éouvante aquarelle "Un sage indou" ou fou de Dieu d'André LE NOIR.


Bonsecours : le succès grandissant des Hivernales

Le prix de la ville est obtenu par André LE NOIR (Retour de pêche en mer Rouge), de Malaunay.

© 2005 André LE NOIR - tous droits réservés. Hébergement OVH Site référencé sur art-culture-france.com